Les erreurs à éviter lorsque l’on pose du carrelage d’intérieur en région de Namur et du Brabant Wallon

Lors d’une construction ou d’une rénovation de maison, certains propriétaires décident de réaliser eux-mêmes la pose du carrelage intérieur de leur habitation. Avant de débuter vos travaux, il est nécessaire de connaître les erreurs à éviter lorsque l’on place ce revêtement de sol.

Erreur n°1 : Poser les carrelages sur une chape encore fraîche

Carreleur amateur qui pose du carrelage et essaie d'éviter de faire des erreursAvant de poser les carrelages, il est nécessaire de laisser la chape sécher assez longtemps, c’est-à-dire environ 4 semaines. S’ils sont placés trop tôt, vos carreaux risquent de se détacher et de bouger.

Erreur n°2 : Placer les carrelages sur une chape irrégulière

Lorsque vous posez votre carrelage, vous devez commencer par vérifier la planéité de la chape. Une fois le chantier en cours, vous ne pourrez plus corriger ce problème. Afin de contrôler la planéité de votre sol, il vous suffit d’utiliser une planche droite et un niveau que vous placez dans les coins et le centre de la pièce concernée. Si vous constatez une irrégularité, vous pouvez égaliser la chape grâce à du mortier.

Erreur n°3 : Coller les nouveaux carrelages sur des anciens carrelages non dégraissés

Lors d’une rénovation, il n’est pas toujours possible de supprimer le sol existant. Le carrelage est dès lors collé sur l’ancien support. Dans ce genre de situation, une erreur fréquente est de poser le nouveau matériau sur un sol non dégraissé. Vous devrez dès lors effectuer un nettoyage complet des carreaux existants en les dégraissant. En outre, vérifiez la stabilité de ces derniers. Il vous sera impossible de coller des carrelages sur un revêtement de sol irrégulier ou qui se détache. 

Erreur n°4 : Réaliser trop rapidement les joints des carrelages sur des anciens carreaux existants

Si vous posez des carrelages sur un sol déjà existant, vous devez attendre plus longtemps avant de jointer. En effet, ce revêtement de sol étant placé sur un support non absorbant, l’humidité contenue dans la colle devra sécher plus longtemps. Pour un collage traditionnel sur une chape, vous pourrez réaliser les joints 36 heures après la pose des carreaux ; tandis qu’un placement sur un sol existant il vous faudra attendre au moins 48 heures. Si vous n’attendez pas assez longtemps, votre sol risque de se détacher ou de ne pas être parfaitement plane.

Erreur n°5 : Mal entretenir les carrelages

À la suite de la pose du carrelage, un voile de ciment est accroché à sa surface ce qui le ternit. C’est pourquoi, pour le premier entretien de vos carreaux, il est nécessaire de nettoyer votre sol avec un produit conçu pour enlever cette fine pellicule de ciment.

Erreur n°6 : Choisir le mauvais type de pose de carrelage

Il existe plusieurs types de pose de carrelage, selon le carreau choisi et le style que l’on souhaite donner à la pièce. Un mauvais choix peut avoir des répercussions sur la perception que vous avez de votre sol. Vous pourrez par exemple avoir l’impression que la pièce est étroite ou trop charger.

Éviter les erreurs en contactant un carreleur-chapiste professionnel de votre région

La pose de carrelage peut sembler facile lorsque l’on construit ou rénove sa maison. Comme vous pouvez le constater, les erreurs sont nombreuses et vous risquez d’avoir un sol irrégulier, fissuré ou qui se détache. Jean-François FERAILLE est spécialisé dans le domaine du carrelage en région de Namur et du Brabant wallon depuis plus de 20 ans. Faites confiance à un professionnel pour vous aider à choisir le bon carreau, le bon style de pose et le bon moment. Pour obtenir un devis gratuit ou plus d’informations, contactez-nous par téléphone ou via le formulaire en ligne.